Comment conserver la batterie de votre smartphone ?

Dernière mise à jour : 7 avr.

Vous avez longuement économisé pour vous acheter ce nouveau smartphone. Et puis quelques mois plus tard, sa batterie commence à battre de l'aile... Pour la prochaine fois, voici de précieux conseils qui vous feront faire de sérieuses économies.


Cet article est issu d'un excellent thread Twitter de Pierre Ristic, passionné de transformation numérique écologique. Suivez-le sur Twitter, LinkedIn. Avec son accord, j'ai transformé son thread en article à partager.




Garder plus longtemps son smartphone tient principalement à deux choses :

🧱 Le protéger des chutes. 🔋 Préserver sa batterie.

Pour le premier sujet la réponse évidente et l'offre abondante. Le second point mérite en revanche qu'on s'y attarde :

Depuis que les batteries sont majoritairement au lithium, certains préjugés ont la vie dure. Avec la généralisation des batteries de voitures électriques et hybrides on a pourtant un sacré recul. Vous pouvez largement conserver près de 80 % de capacité de votre batterie sur 3 ans:


1. le préjugé des "100 % de charge"

Vous pensez que la meilleure chose à faire est de charger votre batterie à fond ? C'est pourtant la première chose à éviter. Sa chimie interne est stressée par les charges extrêmes : vide ou pleine, c'est là où elle souffre le plus.

C'est tellement à éviter que les voitures hybrides et électriques calibrent la charge pleine bien avant le seuil. On parle d'ailleurs de capacité nominale. Ce n'est pas encore hélas le cas des smartphones. Il faut donc éviter de dépasser trop souvent 80 % ou 90 %.

Le corollaire de cette règle, est la légende urbaine qui dit qu'il faut toujours charger à fond son smartphone avant son premier usage. C'est complètement faux : même à 80 % à l'allumage, vous pouvez l'utiliser sans soucis. D'ailleurs cette charge incomplète le préserve.

De la même manière si vous stockez votre téléphone éteint, ne le faites jamais batterie à 100 %. Une demi charge est largement suffisante et le téléphone éteint peut y rester des semaines ainsi.


gif

2. Jamais la batterie complètement tu ne videras

Il y a pire que la charge pleine : vider complètement sa batterie est encore plus mauvais. Si les smartphones adoptent des options de veille profonde des 20 % de batterie, il vaut mieux éviter de s'y aventurer.

Dans l'idéal naviguer entre 30 % et 80 % vous garantit de très loin la tenue de la batterie dans le temps la plus extrême.


gif

3. Charger le smartphone sur la table de chevet

Vous l’aurez compris, c'est justement cette habitude qu'il faut combattre.

En le faisant, votre chargeur (qui sont de nos jours très rapides) va passer rapidement à 100 % en à peine 2 heures… puis va couper... Atteindre les 99 %... remettre jusqu'à 100 %... Couper... Et ça pendant toute le nuit. À ce rythme votre batterie ne durera pas 2 ans. De plus, vous consommez de l'énergie pour rien.

Adoptez donc des usages de charge adaptés à votre batterie : en arrivant le soir, recharger un coup, puis le lendemain au petit déjeuner ou le matin au bureau. Les nouveaux connecteurs USB C ou iPhone sont assez éprouvés et supportent bien de débrancher / rebrancher des centaines de fois.

Une voiture hybride peut facilement faire 10 ans sans soucis malgré un usage quotidien et de multiples charges quotidiennes par définition. Et c'est avec ces règles simples qu'elle tient.

Et la vitesse de charge me demandez-vous ? Justement j'y viens...


4. Les chargeurs rapides ? Uniquement s’ils sont prévus et toujours en respectant les précédentes règles

La plupart des constructeurs proposent des chargeurs rapides qui remplissent parfaitement leur fonction. Mais là encore, ils sont à proscrire encore plus pour les "100 %".

Certes, chimiquement une charge lente est toujours préférable. Mais les nouvelles batteries tiennent le choc à condition d'utiliser le chargeur parfaitement compatible qui tiendra compte des capteurs d'état. Un chargeur rapide vous fait passer de 20 % à 80 % en 1 heure à peine...


5. l'induction ou chargeurs sans fil

Même si la technologie est fonctionnelle elle a plusieurs handicaps :

• Un mauvais rendement : 50 % de l'électricité est perdue dans l'induction. Gaspillage donc.

• Ça provoque une surchauffe de la batterie (justement par le courant perdu) et la chimie de la batterie n'aime vraiment pas les forts écarts de température.

Lente. Stressante. Dispendieuse. L'induction n'est vraiment pas une technique de charge à adopter systématiquement.


6. En voiture tu refroidiras

Vu que la chaleur n'est pas recommandée au moment de charger, il faut veiller à l'usage du smartphone en voiture.

En général en mode GPS, écran allumé, les smartphones turbinent sévèrement.

Ajoutez à cela la charge, l'exposition au soleil sous le pare-brise et la belle coque de protection, on a là un des pires cocktails pour la batterie si vous avez bien suivi. Et avec Carplay et Android Auto, difficile de nous passer de nos smartphones en voiture.

Difficile de déconnecter le câble avant les 100 % de charge en conduisant, vous avez autre chose à gérer. En revanche il faut profiter de la ventilation de la voiture pour absolument faire baisser la température du smartphone : aménagez l'espace et choisissez une fixation permettant de diriger la ventilation VERS le dos de votre appareil et si vous pouvez, retirez la coque lors de longs voyages estivaux. Il faut absolument éviter au smartphone d'aller au-delà des 40°. Et au soleil ça va très vite.


7. Les câbles

gif

Soignez-les ! Et surtout évitez de les laisser trainer par terre ou ils risquent pincements ou pire : écrasement de la fiche. De plus un câble abîmé va souvent abîmer la fiche du téléphone à son tour... qui abimera par la suite le nouveau câble que vous aurez acheté.

Info intéressante : sur iOS et certains smartphones récents, c'est une fonction logicielle. Alors utilisez là.





Un dernier point :

Souvent quand on vend ou donne son smartphone il repart de plus belle. Vous savez pourquoi ?

À cause du soft reset : quand vous réinitialisez complètement votre smartphone, il retrouve vitesse et parfois même autonomie.

Alors pour le faire durer, un peu d'hygiène logicielle une fois par an ou tous les deux ans en effaçant tout vous permet :

• De mettre à l'épreuve votre stratégie de sauvegardes.

• D'abandonner des applications qui occupent de l'espace et de la ressource sans même savoir pourquoi.


Voilà. En suivant tous ces conseils, vous conserverez plus longtemps votre smartphone. Vous ferez ainsi des économies d'énergie et de matériel. Coup double pour la planète !

239 vues0 commentaire