top of page

3 types de communication : comment parler pour être entendu ?

Vous avez parfois l'impression de ne pas être compris lorsque vous parlez ? Vous avez l'impression que vos messages ne passent pas ? Je vous explique les trois types de communication. Au passage, je vous donne les stratégies d'amélioration pour parler de manière efficace et être entendu. C'est cadeau.


3 types de communication : comment parler pour être entendu ?

Communication verbale : les mots que vous utilisez

C'est le premier type de conversation que nous apprenons dès notre plus jeune âge. C'est l'art d'utiliser les mots pour exprimer nos idées, nos émotions et nos pensées. Elle nous aide à établir des relations, à résoudre des problèmes et à atteindre nos objectifs.


Comment l'améliorer ?

  • Soyez clair et précis : utilisez des mots simples et évitez les termes techniques ou les jargons professionnels.

  • Soyez concis : allez droit au but et évitez les phrases trop longues ou les répétitions inutiles.

  • Utilisez un langage positif : évitez les mots négatifs et les critiques et privilégiez les mots positifs et encourageants.

  • Écoutez activement : écoutez attentivement votre interlocuteur et posez des questions pour montrer que vous êtes intéressé.

  • Enrichissez votre vocabulaire : lisez, découvrez de tous nouveaux mots ou expressions qui vous permettront d'exprimer différemment et précisément votre pensée.



Communication paraverbale : le ton que vous utilisez

C'est l'art d'utiliser le ton de notre voix pour transmettre nos émotions et nos intentions. Le ton de notre voix peut changer complètement le sens de nos mots et influencer la façon dont ils sont perçus. Par exemple, une phrase simple comme "Je suis désolé" peut être perçue comme sincère ou sarcastique, selon le ton utilisé. Ce ton peut également révéler notre état émotionnel. Lorsque nous sommes en colère, notre voix peut devenir plus forte et plus aiguë. Lorsque nous sommes tristes, elle peut devenir plus faible et plus grave.


Comment l'améliorer ?

  • Utilisez un ton approprié : adaptez votre ton à la situation et à votre interlocuteur.

  • Parlez lentement et clairement : évitez de parler trop vite ou de marmonner.

  • Utilisez des pauses : faites des pauses pour laisser le temps à votre interlocuteur de digérer vos propos.

  • Utilisez des intonations : variez votre ton pour exprimer vos émotions et vos intentions.



Communication non verbale : le langage corporel

C'est l'art d'utiliser notre langage corporel pour transmettre nos émotions et nos intentions. Le langage corporel comprend les gestes, les expressions faciales, les mouvements du corps et même la posture. Il peut révéler beaucoup de choses sur notre état émotionnel et nos pensées. Par exemple, lorsque nous sommes nerveux, nous pouvons jouer avec nos mains ou éviter le contact visuel. Lorsque nous sommes confiants, nous pouvons nous tenir debout avec les épaules en arrière et le menton levé. Il est important de prendre conscience de notre langage corporel et de l'utiliser de manière consciente pour transmettre nos émotions et nos intentions de manière claire et précise.


Comment l'améliorer ?

  • Utilisez des gestes appropriés : usez de gestes pour illustrer vos propos, mais évitez les gestes excessifs ou inappropriés.

  • Regardez votre interlocuteur dans les yeux : montrez que vous êtes attentif et intéressé.

  • Utilisez une posture ouverte : évitez de croiser les bras ou les jambes et adoptez une posture ouverte et détendue.

  • Souriez : un sourire peut faire des merveilles et montrer que vous êtes sympathique et accessible.


L'importance du contexte dans la communication

Ne sous-estimez pas l'importance du contexte dans la communication. Celui-ci peut influencer la façon dont nous comprenons et interprétons les messages verbaux, paraverbaux et non verbaux. Par exemple, une blague qui peut être drôle dans un contexte informel peut être inappropriée dans un contexte professionnel. De même, une expression faciale ou un geste qui peut être interprété comme amical dans une culture peut être considéré comme offensant dans une autre culture.

Quelques stratégies pour prendre en compte le contexte :

  • Adaptez votre communication au contexte : adaptez votre langage, votre ton et votre langage corporel en fonction de la situation et de votre interlocuteur.

  • Soyez attentif au contexte culturel : prenez en compte les différences culturelles dans la communication et adaptez votre langage en conséquence.

  • Soyez attentif au contexte émotionnel : prenez en compte l'état émotionnel de votre interlocuteur et adaptez votre communication en conséquence.


À vos conversations et que la communication commence !

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page